Oh, Gringo!

Tu n’es plus fier cavalier en ton ouest natal. Attila sur-armé, tu te crois roi du bal! Tu galopes aux quatre coins du monde pour enfin l’annexer. Il ne te soucie pas d’en raser la moitié.
Donald, cancanier outrancier, tu as trompé ton monde. Pernicieux, tu pollues les ondes.
Camarade Libéral! Je l’ai dit. J’ai osé!
Tu ne cours pas vers le Graal mais vers son opposé!

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.