Les Englumés

Pour qui se prennent-ils?
Tous ces emplumés.
Il n’est pas facile
De les supporter!

Jusqu’où iront-ils?
Tous ces emplumés.
Que n’oseront-ils?
Oiseaux bien-dressés!

A voler l’obole
Du petit biafrais.
Se hausser du col,
Devant l’ouvrier!

Il devient urgent
De les arrêter.
Ce, pour tous les gens
De bonne volonté!

Ils rampent, ces légumes!
Tous ces affligés.
Le goudron, les plumes
Leur sont destinés!

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *