Perdu?

J’avançais vers quelqu’un,
Vers celui qui m’ échoit.
J’avançais, incertain,
Jusqu’à tomber sur toi.

Que fais-tu dans les bois,
Toi, qui n’es que gamin?
Tu es loin de chez toi.
Tu es bien loin des tiens!

Tu as soif et faim.
Tu as froid aux doigts.
Tu es incertain,
Peu sûr de tes choix!

Ces grands bois noirs et froids
Où tu n’es qu’une proie,
Ne sont pas un endroit
Pour un enfant comme toi.

Je protège des bois,
Les petits gars comme toi.
Maintenant, ça ira bien.
Je te ramène aux tiens!

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *