A swarm of bees!

Parler des abeilles, c’est plus compliqué que de parler des fourmis.
On verra plus tard, si tu veux bien patienter.
Je vais te raconter une histoire qui m’est arrivée, quand j’étais gamin.
Il s’en passe des choses à la campagne!

Quand une ruche a un trop plein d’abeilles, elle se sépare en deux. Des centaines, des centaines d’abeilles s’envolent de tout côté. Elles s’accrochent à quelque chose, s’agrippent entre elles. Elles attendent sagement que les abeilles éclaireuses s’accordent sur l’endroit où elles vont s’installer, sur un abri de toute sûreté!

Un dimanche matin, je m’en souviens bien, un essaim s’est accroché à moi. J’ai ôté mon pull doucement. Je n’ai pas été piqué. J’ai jeté le grand pull bleu, que ma mère m’avait tricoté, dans les branches d’un noisetier. Mon pull est devenu vert de toutes ces abeilles agglutinées. Je me suis trouvé chanceux de ce qui m’était arrivé.
Le lendemain, je l’ai récupéré. Les abeilles étaient parties dans leur nouvel abri.

Tu peux en parler à l’école. C’est une histoire vraie!

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *