Mon pote est mort, hier!

Ne dîtes pas que c’est de sa faute
Et qu’il l’a bien cherché.
Ne dîtes pas que c’est de sa faute.
Lui, il n’avait rien fait!

Pour lui, pas de Demain!
C’est vraiment ça qui craint.
Il nous laisse son chien.
Il est parti au loin!

Innocent ou coupable,
Il devient une victime,
Parmi ces innombrables,
Victimes si anonymes!

Donnez-moi leurs prénoms,
Que j’en fasse une chanson.
Il faut une oraison
A ces morts sans passion!

Ne dîtes pas que c’est de sa faute
Et qu’il l’a bien cherché.
Ne dîtes pas que c’est de sa faute,
Je vais vous étrangler!

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *