Haut les coeurs!

Des fois, je suis torve.
Des fois, je suis morve
Et con comme mes pieds!


C’est de bon aloi.
C’est chacun pour soi!

Faut se conformer
Et ne rien changer.

J’ai trop de remords.
Et puis, j’ai bien tort
De me replier
Sur mon pré carré.


Des fois, je suis torve.
Des fois, je suis morve
Et con comme mes pieds!


Tu es trop retors.
Et moi, j’ai bien tort,
Toujours me plier
A ta volonté!

Je t’écoute à tort
Et moi, je suis mort
Avant d’exister,
Avant d’être né!


Des fois, je suis torve.
Des fois, je suis morve
Et con comme mes pieds!


Et si je suis tors,
Je ne suis pas mort.
Je veux me mêler
Aux identités.

Et si mon rotor
Combat ton stator,
C’est la destinée.
Nous sommes opposés.


Des fois, je suis torve.
Des fois, je suis morve
Et con comme mes pieds!


Je suis mon mentor
Et je vaux de l’or.
Je veux évoluer.
Je veux m’envoler!

Je regarde dehors.
Il fait beau dehors!
Et j’entends chanter
Le môme d’à côté.


Je ne suis plus torve.
Je ne suis plus morve
Debout sur mes pieds!

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *