Les emmerdes!




Voilà encore une emmerde
Qui veut me courber le dos.
En moi, je range les emmerdes,
En fonction de leur niveau.


Il se peut bien que je merde,
Je vais savoir ça bientôt.
Il se peut bien que je perde,
Autant bien faire le gros dos.


Il se peut que tout se démerde,
Pourquoi y penser plus tôt?
Je vis, j’en oublie ces merdes,
Je saurais bien assez tôt!

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *