Le diable n’a pas d’associé!



Le diable nous a reçus,
Dans son bureau officiel.
Le diable est un m’as-tu-vu
Qui aime trop faire chier le ciel.
Plus cravaté que velu,
Il s’est construit un gratte-ciel!

De nos malheurs, que veux-tu,
C’est celui qui fait son miel.
Et de nos peurs absolues,
Il en rit, jusqu’aux aisselles.
De nos erreurs de tordus,
Le diable remercie le ciel!

Le diable est un parvenu,
Le seul dealer officiel.
Il vend à tous, qui l’eut cru,
De pleins tombereaux de fiel.
Il règne, en maître absolu,
Sur une vie artificielle!

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *