Allez, debout, salope!


Si tes rêves de fric
Sont un peu calcinés,
Regarde-donc, l’Amérique,
C’est là, juste à côté.

Si tes rêves lubriques
Sont un peu tuméfiés,
C’est à cause d’un flic
Qu’on ne peut acheter.

Toi, tu rêvais de fric,
Comme d’une identité.
Un pouvoir pour sadique
Qui adore écraser!

Si tes rêves de fric
Sont un peu calcinés,
Regarde-donc, l’Amérique,
C’est là, juste à côté.

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *