Entrer dans la danse!


Fi des angoisses cruelles
Qui veulent me courber le dos!
Si elles m’ont rogné les ailes,
Je vole encore assez haut.

Je suis moi, et non pas elles,
Et je leur tourne le dos.
Je trouve plus essentiel
De rester dans le bateau.

Je ne suis pas un rebelle,
Je ne suis pas un zéro.
Je suis beau et tu es belle.
Ma vie, viens danser sur l’eau!

Et comme un Noé fidèle,
Je regarde monter les eaux.
Ma main va vers ceux et celles
Qui nagent, encore, sur le dos.

Tu m’apportes des nouvelles
Qui me réchauffent les os.
C’est ton petit violoncelle
Qui a su trouver les mots.

De la joie universelle,
Je me fais, vite, un drapeau.
Et de ma voix de crécelle,
Je me colle à ton tempo.

Quand doit retomber le ciel?
On le saura assez tôt.
Que sera l’aube nouvelle?
Un peu comme le vin-nouveau.

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.