La geste de Thoringé!


Déjà, Thorin est myope
Et il a un gros nez.
De grands poils de carotte,
L’ordinaire Thoringé.

Comme sa geste interlope
Commence à le gonfler,
Il se refume une clope,
Décide de se barrer.

Il chope une escalope
Qui venait à passer.
Une bizarre escalope
Qui pouvait se flotter.

Entre cette escalope,
Et le fier Thoringé,
Tenez-vous l’échalote,
Le courant est passé!

Lors, la belle escalope
Secoure le naufragé.
Elle s’étire, l’enveloppe,
Un peu comme une bouée.

Sortir du microscope
Et ce, sans se noyer.
Dans sa preste enveloppe,
Thoringé va palmer!

Dans une île de cyclopes,
Vient s’échouer Thoringé.
Il partage toutes ses clopes,
Pour tenter d’amadouer.

Les accueillants cyclopes
Ont bien vite adopté
Et la belle escalope
Et l’humble Thoringé.

Se dessèche l’escalope
Et vieillit Thoringé,
Dedans l’île des cyclopes,
Selon le temps qu’il fait.

Il protège l’escalope,
Comme un trésor sacré.
Dedans l’île aux cyclopes,
Difficile à masquer!

Il adore l’escalope,
Comme une divinité.
Il se garde l’escalope,
En cas d’œil tuméfié!


Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.