En un détour de vent!



Un très beau cheval blanc
Vient gratter, doucement,
La porte de ma chaumine.

Il m’emporte, à l’instant,
En un détour de vent,
Devant chez ma voisine.

Un très beau nuage blanc
Enveloppe le moment,
Je sens que ça vagine.

Et cette envie d’enfants
Re-définit le temps,
Car voilà qu’on pouline.

Un vilain carré blanc
Vient barrer, nuitamment,
La porte de sa cuisine.

Je fais le chien méchant,
Protégeant cet auvent
Où s’affaire la voisine.

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.