La plaine est tranquille!


Chaud à la tête,
Des instants fébriles.
Un petit bateau sur le Nil?

Plus de chaussettes,
La vie est facile.
Le petit roseau est gracile!

Comme une aigrette,
Sur l’eau immobile.
La trace de l’ergot est subtile.

Le temps s’arrête,
La plaine est tranquille.
Un petit oiseau sur un fil…

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.