Sur la route des leurres!



On ne peut voyager,
Sans se briser les ailes,
A l’envers de ses pieds.
Le temps est un rappel.

On se doit d’espérer
Des embruns, des douceurs,
Sur des dés à jeter.
Le temps attend son heure.

On se doit de rêver,
Bien avant le sommeil.
On se doit de penser,
Un peu mieux qu’une abeille.

On se doit d’exister,
Sans plus être menteur,
Dans la vraie vérité.
Ici et pas ailleurs!

On se doit de danser,
Dedans la ritournelle.
On se doit de rester,
Dans le temps éternel.

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.