Sieste!

J’ouvre doucement mes yeux.
Des nuages blancs
Colorent la voûte des cieux,
De bleus différents.

Tout là-haut, les hirondelles
Sont points, noirs et blancs.
La buse s’appuie sur ses ailes
Et s’en va, planant.

Je regarde, sur le dos,
Mon morceau de ciel.
Il n’y a rien de plus beau,
Je reprends sommeil.

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *