Le temps passe et la vieille dame file en trottinette!

Je prends le bus. La chanson de jazz tourne en rond dans ma tête. Ma bouche, bec et anche, l’attire.

Demoiselle, peau sombre sous le voile, sourire radieux. Elle se lève, tirant sa petite soeur par la main. Elle me propose, d’un mouvement avenant de la tête, sa place.

Moi, toujours avec mon Jazz à donf, je lui souris et m’assieds. Sympa tout ça!

Un arrêt passe, les deux jeunes filles ne descendent pas… Ah, bon!

Franck Sinatra relaie Ella Fitzgerald sur Night and day

Au bout de trois arrêts, elles descendent… Les percussions, les cuivres stoppent net, ainsi que la voix du chanteur! Je suis une dame âgée et fragile au yeux de la demoiselle au bon coeur. Une vieille dame! Le choc quand même…

Puis c’est mon arrêt et je peux enfin chanter. Je deviens aussi insouciante qu’un oiseau, au point du jour, chantant. Oiseau dans ses trilles qui d’âge et de ces fariboles point ne se soucie!

Mehluzinn

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *