Caractère ou « Dire qu’il est là, Fernand! »

Je croise souvent Fernand sur mon passage. En vadrouille! Des fois, il s’arrête au bar, chez Judith et Mickaël, en début de mois. Chemisette éternelle, de vieilles dents. Mais un sourire à décorner les boeufs!

On boit un coup et on parle ensemble parfois. Un vieux de la vieille. Toujours du sang!

C’est lui qui va m’apprendre à marcotter mes arbres, cet automne!

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *