Ooh! Après moult voyages, poser mon encre dans un port. Pavé numérique freinant ma mémoire chimérique. Je crie de ne pouvoir ancrer sur du vélin la langueur de la vie!

P.

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *