Etienne, 1er jet!

Sur moi, toi aussi tu es gravé. J’étais heureux ce jour-là. Même si je n’étais pas sûr de comment tu le prendrais!

T’as sauté le mur du jardin à quatorze ans. Pour venir Péter des murs chez moi! Aah, j’oublie trop d’enrager!

T’as brisé mon chagrin profond, avec une phrase, par deux fois. T’as su me trouver. Et ça, faut le faire. Je suis ouvert mais à accès réservé! J’ai vu, de ta magie à toi, bien des aspects. Pas mal!

Jamais hésitant, heureusement réfléchi! Un homme comme je les aime. Mon frère, toi aussi?

Tes petits yeux têtus, on les connaît. Moi, je suis fan de tes yeux convaincus! Je pense que tu le sais!

Ta vie déroule. Comme les autres, tu rames! Mais t’es le maître. A l’Eden, au bon port, tu sauras aller. Suis le vent! Pieds nus dans ton jardin, sur la terre sacrée. Jardin secret!

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *