Un réveil boîteux!

Il s’endort sur son bol, l’air absent et rêvant.
Il n’a pas assez dormi, cet enfant au ralenti!

Les ombres tirées sur ses paupières, les yeux lourds.
L’enfant, gendarme et secret, ne vient pas dire bonjour!

La figure froissée, des bâillements inachevés.
L’enfant, mou et changeant, ne sait plus dire Maman!

Un chat dans sa gorge, le front brûlant.
Le petit sinistré regarde Maman, sans se tromper!

Des fois, il est adorable et tendre. Mais, toujours un peu secret.
C’est normal. Il sort de ses rêves, de son domaine privé!

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *