Corinne et ses cocottes!



Avec le cœur de sucre
De tes aubes natales
Et jusqu’à ton sépulcre,
On t’a fait mère de table.

Tu protèges tes chéris,
Ça, c’est un peu normal.
Par contre, les abrutis
Ne te trouvent pas affable!

Du beurre, tu mets la motte,
Dans tes pâtes de ritale.
Et avec tes cocottes,
Tu as des échanges aimables.

Tu promènes des mamies,
Dans leur froid matinal.
Tu les faire rire, aussi.
Et ça, c’est formidable!

A affronter la vie,
Tu restes un peu bancale.
Vois une vie réussie,
Et bien plus que passable!

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *