Dis-moi que je suis toujours glon!


Dis-moi que je suis toujours glon.
Je vois mourir la Terre, pour de bon.

Dis-moi que je suis toujours glon,
Quand je crois que l’hiver est trop long.
Dis-moi que je suis toujours glon.
Pour moi, les primevères, ça sent bon.

Dis-moi que je suis toujours glon,
Dans l’été qui se serre, j’ai le plomb.
Dis-moi que je suis toujours glon.
L’automne fera la dernière moisson!

Il n’y a plus que trois saisons,
Les rigueurs de l’hiver nous tueront.

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.