Une Âme en peine!

Crois-tu qu’il y a un fantôme ici?
Faut-il vraiment y croire, pour les voir?
Dis-moi, comment peut-on le savoir?
Est-ce qu’ils ne sont qu’à moitié ici?
Que faire pour qu’on les identifie?

Les frissons frileux se multiplient.
Par les portes qui claquent et re-claquent.
Ce qui s’enclenche, tombe et se détraque.
Par le mauvais sommeil de nos nuits!
Et ne pas être seul dans son lit.

Mais, où se cache-t’il, en ce moment?
Je ne sais pas. Où veux-tu qu’il soit?
J’ai bien peur qu’il ne se montre pas.
Ici, c’est chez lui, visiblement.
Il se cache dans un coin, pour l’instant.

Sa pauvre vie commence le soir, tard.
Je pense qu’il a vraiment la vie dure.
Ce sont les murmures qui m’en rendent sûr!
Si tu veux, toujours, vraiment savoir,
Va donc regarder dans le placard!

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.