Ah, ces parents!

Ah, ces parents!
De grands enfants
Qui enfilent l’uniforme, sur le tard.

Ah, ces parents,
Ces grands enfants,
Qui voient la vie comme un grand boulevard.

Trinquez, parents.
A vos enfants!
Qu’ils puissent ne pas trop vous en vouloir!

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *