On se quitte, sur le seuil!



J’ai mangé une arête
Et je cris au cercueil.
Je glisse sur la moquette
Et bousille le fauteuil.

La personne qui me fête
Me regarde d’un sale oeil.

J’ai pas repris, c’est bête,
De son mange-et-dégueule,
Ni compris, dans ma tête,
Qu’elle voulait rester seule!

La soirée est vite faite,
On se quitte sur le seuil.

Facebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.